DE SIBÉRIE EN AUSTRALIE  3 ANS À PIED, SEULE

En 2010 elle quitte la Sibérie pour l’Australie, à pied, en solitaire… passant du froid au désert. De l’altitude à la jungle, 6 pays à traverser, 6 langues différentes à pratiquer. Plus qu’une expédition c’est un dépassement de soi constant. Elle boucle cette marche extrême en 3 ans. Durant cette traversée, des obstacles en tout genre l’ont poussée au-delà de ses limites …

MONGOLIE – DÉSERT GOBI

Elle se retrouve face aux tempêtes de sable, de grêle, aux coulées de boue qui détruisent sa tente plus d’une fois. Puis d’insistants cavaliers mongols, saouls de surcroît, visitent régulièrement son camp à la nuit tombée. Au sud du désert de Gobi, Sarah est évacuée d’urgence à cause d’une infection dentaire qui la rend sérieusement malade. À son deuxième essai, la température extrême, –35° C, associée au blizzard, mortel dans ces conditions, stoppent à nouveau sa progression, mais la 3ème tentative sera la bonne

CHINE

La Chine est une étape rafraîchissante. Sans carte (interdite), sans GPS (interdit), Sarah traverse les montagnes du Sichuan avec comme seuls compagnons sa boussole et toutes ses années d’expérience. Elle finit par se faire arrêter manu military par les forces spéciales et doit quitter le pays d’urgence

LAOS – THAÏLANDE

La fièvre “ dengue ” la terrasse au Laos, au milieu de la jungle, et peu de temps après des trafiquants de drogue armés de fusils l’attaque en pleine nuit.. Passé à deux doigts du désastre, elle ressort secouée de cette aventure

MER

Elle passe d’Asie en Australie en tant que “ passagère ” sur un cargo de marchandises. Au bout de 13 jours de traversée dans une atmosphère tendue, elle atteint les côtes australiennes

AUSTRALIE

Elle se plonge corps et âme dans cette terre rouge qu’elle connaît désormais si bien. C’est avec le sourire que, plongée dans cette nature sauvage, elle partage son quotidien, entre les crocodiles, la chaleur extrême, les serpents venimeux, les sangliers et les buffles. Elle finit son périple au sud de l’Australie, au milieu de la Nullarbor Plaine

Là où s’arrête la terre et commence la mer... . Sarah Marquis

Durant son précédent périple Australien 10 ans plus tôt, elle avait dormi sous un arbre, le seul à des kilomètres à la ronde. Celui-ci devint alors “ son arbre ” et elle lui fit la promesse de revenir. C’est donc sous son arbre qu’elle termine son incroyable expédition le 17 mai 2013 … 3 ans après son départ

Plus qu’une expédition… Ce fut une adaptation constante à mon environnement, aux dangers en tout genre. Sarah Marquis